FR
Actualités

Préparer en famille son expatriation

La Famille Expatriée - Publiée le 01/10/2020
Préparer en famille son expatriation - Voici en 4 points comment bien préparer son départ à l’étranger pour soi et sa famille
De plus en plus de cadres supérieurs d’entreprises sont affectés à l’étranger durant leur carrière, l’objectif pour les entreprises étant de faire un transfert de connaissances, de savoir-faire vers les filiales nouvellement créées à l’étranger.
Voici en 4 points comment bien préparer son départ à l’étranger pour soi et sa famille ;

La décision d’un départ ou pas

Il est conseillé dans un premier temps de « peser le pour et le contre » et donc de statuer sur « partir ou rester ».
Il faut ainsi prendre en compte plusieurs paramètres : votre carrière, celle de votre conjoint, de vos enfants, votre famille, votre réseaux d’amis, vos activités dans votre pays d’origine.
Mais également d’autres éléments qui changeront forcément votre quotidien, vous pouvez par exemple passer du statut de couple dont les deux membres ont une activité professionnelle à un couple où seule une personne a une activité ; comment gérer cela pour l’autre ? La garde des enfants ?
Il est important de prendre en compte tous les paramètres qui vont être amenés à changer en cas de départ à l’étranger.

La préparation au départ

Pour préparer correctement un départ en famille à l’étranger, il faut penser à tous les paramètres (date de départ, logement, scolarité, réseau de soutien, etc.). Il faut surtout rester vigilant sur le fait que chaque membre de la famille se sentent investit dans ce projet de départ à l’étranger.
Il est conseillé de faire son choix concernant le logement avant son départ pour ne pas être pris de vitesse une fois sur place.
Il est aussi conseillé de prendre des cours linguistiques pour parfaire ses connaissances.

Le départ

Il est important de privilégier vos relations, il est même primordial de s’accorder du temps pour votre famille et vos amis. Veillez à ce que chacun prenne du temps pour lui. L’objectif est de ne pas penser uniquement au départ ainsi qu’aux démarches administratives. Un bon départ est garant d’un bon retour. S’il n’est pas réussi, c’est votre début d’expatriation qui risque d’être impacté.

L’installation

Il est évidemment plus facile pour un expatrié de s’adapter que sa famille, en effet vous connaissez dans la plupart des cas votre milieu de travail et vous pouvez retrouver des anciens collègues dans le cas où vous êtes expatrié dans le cadre de votre travail actuel. Votre activité de la journée vous permets de penser à autre chose et d’être occupé.
Mais quid de votre compagnon ou enfant ? il est important de les accompagner dans ces premières semaines et donner votre priorité à leurs épanouissements.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités